Salle de formation hybride : comment l’équiper ? - École d'éducation de l'Université Johns Hopkins

Il y a quelques années, la technologie a fait son entrée dans toutes les salles de formation, de la maternelle aux formations professionnelles.
On se souvient ainsi avec nostalgie de nos vieux rétroprojecteurs (RIP), remplacés par les tableaux blancs interactifs, eux mêmes remplacés par les écrans interactifs….

Mais aujourd’hui, on constate une GROSSE accélération dans cette révolution digitale.

Et cette GROSSE accélération s’explique en partie par un GROS changement.
Aujourd’hui, tadam, les élèves ne sont plus forcément DANS la salle de cours. Ils peuvent en effet suivre un cours depuis leur domicile. Et ça, et bien ça… ça change tout !

Dans cet article, on vous parle donc de la salle de formation hybride, celle dans laquelle on forme des élèves dans la classe en même temps que des élèves à distance.

Quelles sont les attentes des utilisateurs (élèves et professeurs) ? Et puis comment équiper une salle de manière à répondre à ces besoins ?

Commençons par le commencement

Le but premier de l’enseignement, c’est d’accroître la connaissance des apprenants.
Soit en transmettant, soit en échangeant.
Une bien belle tâche, un peu ardue toutefois.

Sauf que, depuis quelques temps, une nouvelle problématique dans le milieu de la formation s’est imposée :

“Je réalise une formation et une partie des participants souhaite en profiter à distance”

salle de classe a distance

(bon OK, on avoue que la réelle problématique, c’était plutôt “toutes les écoles sont fermées. Comment on fait pour enseigner maintenant ?”)

C’est fou car il y a 10 ans on ne se posait même pas la question !
Tous les élèves étaient forcément présents dans la salle.
Mais aujourd’hui, on a la chance de pouvoir proposer à des étudiants la même qualité de formation en présentiel qu’en distanciel. C’est fou quand on y pense.

On peut donc dire qu’aujourd’hui, la salle de classe traditionnelle tend à casser ses murs pour accueillir le monde entier. Rien que ça !
Autrement dit, le fait de se former se passe de toute contrainte physique.

 

 

Une étude surprenante sur la salle de formation hybride

 

Dans une étude sur l’éducation, Logitech s’est demandé ce que ressentaient les enseignants du supérieur et leurs élèves suite à ces bouleversements.
Cette étude a été réalisée par le sondage OpinionWay pour Logitech en Juin 2021 sur 204 enseignants et 325 étudiants.

 

Logitech souligne ainsi que…

50 % [des étudiants & enseignants] ont mal vécu le passage obligatoire au distanciel. Aucune surprise de ce côté-là !
Tout le monde a dû apprendre à adopter une nouvelle manière d’apprécier un cours, et les équipements adaptés n’étaient pas forcément préparés.

 

Sauf que, Logitech a aussi constaté que …

75 % [des étudiants & enseignants] se sentent aujourd’hui à l’aise avec les outils de collaboration et sont prêts à continuer avec.
Ce qui est une super nouvelle pour le monde de l’éducation !

 

Et aussi que ….

75% [des étudiants & enseignants] pensent que le système « hybride » fera partie de notre futur, et ils sont prêt à voir une vraie transformation des méthodes d’apprentissage aujourd’hui.

 

On constate donc que l’enseignement hybride est de plus en plus adopté et accepté dans les centres de formation.
Actuellement, on assiste ainsi à une folle transition qui décentralise la connaissance, mais c’est un autre sujet…

Revenons à nos moutons !
Qui dit “nouveaux usages”, dit “nouveaux problèmes”, et donc de “nouvelles attentes” et aussi “nouvelles solutions” 🙂

Les attentes d’une salle de formation hybride

Pour comprendre les nouveaux besoins des apprenants et des enseignants, il faut se mettre à leur place.

 

 

Pendant une formation hybride, le professeur doit pouvoir :

  • Lancer sa visioconférence (Teams, Zoom, Google Meet…) en un clic. Il ne doit pas passer 10 minutes à tout configurer.
  • Le matériel doit être entièrement synchronisé et prêt à l’utilisation. Il ne faut pas que le cours soit interrompu.
  • Enfin, aucune différence ne doit être faite entre les étudiants à distance et ceux présent dans la classe.
    C’est d’ailleurs une information qui est souvent remontée, et… Spoiler ….on a la solution !

Les élèves à distance doivent quant à eux :

  • Voir le contenu du cours (Powerpoint par exemple) mais aussi ce qui est inscrit sur un tableau blanc.
  • Voir et entendre parfaitement le professeur tout au long de son cours.
  • Pouvoir aussi être entendus par le professeur à tout moment, comme s’ils étaient dans la classe.

Les élèves présents en physique doivent enfin :

  • Contacter simplement leurs camarades en ligne.
  • Faire des sessions dissociées (Breakout Rooms), pour travailler en groupe.
  • Ne pas être gênés par le dispositif mis en place.

etudiant salle de formation connectée

 

Evidemment cette liste n’est pas exhaustive ! Mais elle couvre une grande partie des problématiques évoquées par les clients qui nous contactent pour équiper une salle de formation.

Maintenant que l’on a vu ensemble quels étaient les points sensibles d’une salle de formation hybride, nous allons voir comment l’installer et quel matériel on retrouve.

Comment équiper la salle de formation hybride ?

#Début du cours

 

8h59 : Monsieur Noël fait rentrer les élèves dans sa salle de classe. Une fois assis, il démarre la réunion en ligne Teams grâce à une tablette tactile Logitech Tap (par exemple).

 Logitech

 

9h00 : Les derniers élèves à distance rejoignent le cours à distance. Ils apparaissent sur les écrans de la salle.

9h02 : L’enseignant démarre son cours et partage un PowerPoint sur l’écran de la salle ; ainsi que dans la réunion en ligne (c’est automatique).
Tout le monde à accès au même contenu, et en même temps.

On peut même imaginer une salle avec deux écrans. Un écran sur lequel le cours apparaît et un écran sur lequel les vignettes des élèves distants apparaissent.

Salle de formation hybride : comment l’équiper ? - École d'éducation de l'Université Johns Hopkins

 

#Est-ce que tu nous enteeeeeends ?

 

Alors pour les élèves présents dans la salle, pas de doute, et pas de problème : ils entendent l’enseignant !
Mais qu’en est-il des élèves à distance ?
Bien choisir le micro de la salle est essentiel ! Ce dernier doit éliminer les bruits parasites, pour avoir un son clair et audible pour tous les participants à distance. On peut imaginer un micro sur le bureau de l’enseignant ou même des micros plafond !

En outre, les haut parleurs de la salle sont importants. Il fait en effet pouvoir entendre un étudiant à distance distinctement.

Contactez nous pour recevoir nos conseils sur ces problématiques car la captation et la restitution audio sont souvent étroitement liés à votre salle.

Et là tu nous vois ??

Pour bien apprendre, il est essentiel de bien voir.

Ainsi, nous installons dans certaines salles de formation une caméra milieu ou dans le fond de la salle, dirigée sur le professeur. La caméra peut suivre les mouvement de l’enseignant grâce à un framing automatique (voir notre article de blog sur les typologies de caméras).
Le professeur peut continuer de se déplacer sur son bureau et la caméra recadrera automatiquement sur la ou les personnes présentes devant le tableau.

C’est l’heure des réunions en groupe

 

9h34 : L’enseignant décide de faire passer les élèves en groupes de travail pour un exercice. En quelques clics il partage les étudiants en groupes sur Teams. Ce qui créé des groupes hybrides avec une partie des élèves sur place et d’autres à distance.

On appelle cela une Breakout Room qui sont en fait des sous réunions appartenant à la réunion principale. Et Monsieur Noël peut à tout moment intégrer chacune des réunions pour voir si tout se passe bien !

Les élèves eux peuvent travailler ensemble sur un fichier Excel ou Word simultanément. 😊

La prise de notes au tableau

 

9h47 : Quand les élèves ont fini leur travail de groupe, le professeur leur propose de présenter leur correction.

Un élève dans la classe écrit sur un tableau blanc les réponses.
Et le tableau blanc est filmé par une caméra nommée Logitech Scribe.
Toutes les notes sont transmises en direct dans la visioconférence.

 

Une solution alternative : le Smartboard

Une alternative possible c’est le Smartboard, un excellent écran tactile imaginé et conçu pour les salles de formation.

smartboard tbi

 

Je conseille les écrans interactifs SMARTBoard si vous souhaitez équiper une salle de formation.
Ces écrans embarquent des applications type tableau blanc, présentation sans fil, navigateur web.
Un peu comme si vous disposiez d’une immense tablette tactile.
En plus, les SMARTBoard sont fournis avec une suite logicielle qu’on peut installer sur n’importe quel PC.
Cela permet de disposer de super outils d’annotations compatibles avec plusieurs logiciels.
Ils sont très fiables. Et très sympa à utiliser !

Maxime Thomas, Business Developer chez Wipple

 

Vous pouvez disposer !

 

La disposition est un élément important dans la configuration d’une salle de formation hybride. Comme on vous l’a dit au début, le professeur ne doit pas sentir deux atmosphères différentes.
C’est tellement agréable de sentir le feeling du présentiel, alors que des personnes ne sont pas dans la salle.

Ainsi, il est primordial :

  • de faire les bons choix technologiques  (caméras, micros, écrans…)
  • et bien les disposer dans la salle.

Si on se focalise sur la caméra, on nous a ainsi déjà relaté :

Dans un cours avec des élèves à distance, j’éprouve des difficultés à être dans l’empathie et l’attention avec l’ensemble des participants.
Soit je suis en présentiel, perdant le ressenti de ceux à distance ou avec ceux à distance et perdant ceux en présence.

Sa position est donc essentielle pour assurer ce qu’on appelle un “eye-contact”, pour donner le sentiment qu’on se regarde dans les yeux.
Ainsi, nous ne recommandons pas de placer une caméra au plafond ou trop en en hauteur. Elle doit dans l’idéal être à hauteur des yeux de l’enseignant. Pour les étudiants à distance c’est déjà beaucoup plus humain !

Ensuite concernant le micro, il ne faut pas oublier qu’une classe peut faire beaucoup de bruit. Alors on privilégie souvent le placement du micro sur le bureau…

Enfin pour un confort A-SSU-RÉ  on place un écran de report au milieu de la salle :

salle de formation hybride

Avec cette configuration l’enseignant peut voir les élèves connectés, et directement leur parler sans avoir à consulter l’écran sur son bureau. Cela rajoute une certaine fluidité naturelle dans tout le processus du cours. Et franchement. CA FAIT LA DIFFERENCE.

Vers une nouvelle manière d’apprendre dans une salle de formation hybride

Comme vous le voyez avec cet article, on se dirige vers un nouveau mode de formation. Et il y a deux choses à retenir de cet article :

  • Le Digital ne substitue pas le présentiel :

A quoi bon se servir du digital juste pour remplacer ce que l’on fait déjà en physique ? Alors qu’il y a des millions de possibilités pour rajouter plus d’interaction pendant un cours.

On peut se dire que dans un futur très proche (même aujourd’hui) les élèves pourront : participer à des quizz intégrés à Teams/Zoom/Google Meet, annoter directement pendant un cours, recevoir par mail à la fin de la séance un replay pour la revoir chez eux…

  • L’apprentissage n’a plus de frontière :

Il y a 20 ans si vous vouliez apprendre à développer des applications, il n’y a qu’à Berkeley, Harvard ou au M.I.T. que vous auriez pu l’apprendre.

Aujourd’hui n’importe qui dans le monde peut s’éduquer à la physique quantique, la programmation, la comptabilité…

En cassant les frontières et les limites géographiques, la connaissance n’a plus de limite !

La salle de formation hybride à de très beaux jours devant elle et le meilleur reste à venir.

On est super content de vous avoir fait découvrir le monde de l’éducation connectée, et on se retrouve prochainement pour un nouvel article !

 

 

 

0 réponses
Laisser un commentaireRejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.