Articles

En ce début d’année, et pour se remettre doucement de cette période agitée que sont les fêtes de fin d’année, nous avons décidé de ne pas vous parler technologie, digital ou encore bâtiment, mais de quelque chose de plus léger, pour débuter cette nouvelle décennie.

On va plutôt vous parler humain, et plus particulièrement collègues de travail. Que vous soyez dans une start-up géniale, ou dans un grand groupe, vous avez forcément au cours de votre vie professionnelle, rencontré (pour le meilleur, ou pour le pire) ces collègues un peu trop… clichés.

Oui, c’est vrai, nous sommes intégrateurs audiovisuels et pas psychologues. mais cela ne nous empêche pas de dresser un portrait type de Jean ou de Pierre, des personnes inoubliables qui ont bercé nos longues journées en entreprise.

Et puis, au-delà de vous faire sourire, cet article sera peut-être l’occasion de faire passer un message subtil à l’un ou plusieurs de vos collègues ! 😉

(Bien sûr, cette analyse humoristique ne reflète en rien Wipple, les entretiens d’embauches sont bien trop select 😎 ; et quand bien même, qui sommes-nous pour juger ? 😇 )

1.Jean, le farceur

Lorsque Jean le farceur est dans les parages, ne baissez jamais la garde, jamais ! Un petit tour vers la machine à café, et vous voilà affiché comme enceinte de votre 4ème enfant auprès de tous vos amis Facebook, et ce, même si vous êtes doté de chromosomes XY.

Vous ne trouvez plus vos clés de voitures ? Pas de panique, elles sont probablement dans la poche de la veste de votre voisin de bureau.

Ah, ce bon vieux Jean, toujours là pour égayer vos journées.

2. Sylvie, la chanteuse déchue

« La musiqueeeeuuuhh, oui, la musiqueeeeeeeuuuuuuhhhhhhhh, je le sais sera la clé, de l’amour, de l’amitiééééééé » ou pas.

Vous voyez de qui je parle ? Mais oui, c’est Sylvie, celle qui a raté les auditions de The Voice à cause de mots de gorges un peu trop gênants. Quel dommage !

Dans l’open Space, dans les toilettes, dans l’ascenseur, ou à la cafét, chaque lieu est un véritable studio pour Sylvie, et une opportunité à ne surtout pas négliger pour relancer sa carrière, et ce, pour le plus grand bonheur de nos tympans.

Alors, s’il-vous plaît, votez Sylvie.

3. Pierre, le négatif

Si vous avez passé un mauvais moment avec un client ou dans votre vie personnelle, ne comptez pas sur Pierre pour vous remonter le moral !

Certes, notre ami Pierre ne le fait probablement pas exprès la majorité du temps, mais on ne peut pas dire que ce soit vraiment la personne qui vous boostera au quotidien.

« A quoi bon ? De toute manière c’est perdu d’avance ! Pourquoi s’embêter ? Impossible ! »

Nous ne sommes pas votre maman, mais si vous êtes en dépression, on vous déconseille de faire de ce collègue votre binôme ! Juste pour votre bien, croyez-nous.

4. Manon, la commère

Vous avez été absent pour une quelconque raison ? Vous voulez vous remettre à jour sur la vie de l’entreprise ? Les ragots entre employés ? Les ratés de l’équipe commerciale ?

Pas de problème, Manon est LA femme de la situation !

C’est une vraie mine d’or, elle connait la vie privée de tout le monde. De votre poids, à celui de votre chat ou la personne à qui vous avez prêté votre feu à la sortie de votre voiture, rien ne lui échappe !On ne sait pas trop comment elle fait, mais elle le fait. Et bien !

On là soupçonne d’être une sorte de caméléon, toujours là à tendre l’oreille sans être vue.Vous ne voulez pas que toute votre entreprise soit au courant de vos moindres faits & gestes ? Alors un conseil, fuyez loin, très loin de Manon.

5. Edouard, le fayot

Edouard, c’est peut-être le plus sournois de l’open-space, le loup sans pitié qui est prêt à tout pour avoir les faveurs de la direction.

Il a même une photo de Madonna sur son bureau. Mais est-ce que Edouard aime Madonna ? Non.

Est-ce que votre patron aime Madonna ? Et bien figurez-vous qu’Edouard lui a déniché la dernière place VIP disponible à l’occasion du secret santa de la boîte. (Ou le budget était de 20€ max). Cela répond à la question, non ?

Si vous devez pointer et que vous avez un retard de 2min, il vaut mieux pour vous qu’Edouard ne soit pas dans les parages à ce moment-là, sinon, vous pouvez être sûr que le boss sera au courant avant même que vous ne soyez à votre bureau.

Merci Edouard, l’histoire se souviendra de toi comme d’un héros.

6. Cassandre, mi-érudit mi-déesse

Et on finit ce petit tour d’horizon des collègues clichés en entreprise avec Cassandre.

Mais si Cassandre, vous voyez de qui je parle ! La rédactrice en chef de Wikipédia et la fille cachée de Mike Horn !

Tout ce que vous avez fait, Cassandre l’a fait. En mieux.

Pendant que vous racontez lors de la pause déjeuner à quel point vous avez souffert pour atteindre le sommet d’un sentier dans le Jura lors de vos vacances, Cassandre ne manquera pas de rappeler à tout le monde à quel point c’était simple pour elle de gravir l’Everest. (Et à cloche-pied, bien sûr.)

Et ce pauvre Maxime, lui qui est venu de si loin pour faire passer à votre équipe, ce qui était censé être un moment de détente avec sa start-up spécialisée dans le team-building, a finalement subi l’humiliation de sa vie lors du quizz de culture général. Et encore, cela aurait pu être pire. Car oui, Cassandre n’avait pas de réseau à ce moment-là pour appuyer ses dires à chaque fois que Maxime donnait la réponse en défaveur de l’équipe de Cassandre. Quelle chance !

A tous les Jean, Sylvie, Pierre, Manon, Edouard et Cassandre qui prospèrent encore et toujours en entreprise : ne changez jamais, on vous aime ♥.

Tout le monde le dit : le marché de l’affichage dynamique va exploser. En fait tout le monde le dit depuis des années.
Dans les commerce, les  vitrines de magasins, c’est clair, ça explose : c’est même un marché déjà saturé.
Et dans l’entreprise il n’y a pas grand-chose qui se passe. Alors forcément on se demande pourquoi et quand ça va arriver.

Lire la suite

L’hiver commence à se faire long ? Vous avez perdu votre motivation de la nouvelle année ? Alors laissez-vous inspirer par ces portraits de 5 leaders mondialement connus*. Je ne sais pas pour vous, mais moi ça me booste toujours de regarder une interview d’un grand entrepreneur tels que Steve Jobs ou Bill Gates.

Alors voyons voir quels conseils ils peuvent bien nous donner…

Lire la suite

Si je vous disais qu’il y a un point commun entre vous et le général à la tête des forces américaines en Afghanistan, vous resteriez perplexe ? Et bien c’est le cas pourtant ! Vous avez tous les deux à subir des PowerPoint indigestes lorsque vous êtes en réunion avec vos collaborateurs.  A part si vous êtes un petit chanceux 😉

PowerPoint. Le Saint Graal de toutes les réunions… en apparence. Il est utilisé en moyenne 30 millions de fois par jour dans le monde*. Les entreprises, les écoles et même l’armée américaine les subissent. Pourquoi subir ? Parce qu’il se trouve que les PowerPoint ne sont pas si efficaces que ça. Alors on va vous donner quelques conseils pour faire en sorte qu’ils le soient… un maximum !

Lire la suite

On compare parfois une entreprise à une grosse fourmilière. Tout le monde court partout. Chacun est absorbé par sa propre mission et nos marges de manœuvre sont généralement limitées en fonction de nos compétences. Cependant, cette forme d’organisation collective se trouve de plus en plus mise à mal par l’arrivée de nouveaux modes de fonctionnement en entreprise. Aujourd’hui, la création d’intelligence collective devient l’intérêt majeur des entreprises.

Parce qu’avec le développement de tous nos moyens de communication, une entreprise qui ne cherche pas à être source d’intelligence collective n’a aucune valeur ajoutée. Si elle n’est que le lieu où se retrouvent chaque jour des dizaines voire des centaines d’individus pour accomplir des tâches individuelles, alors elle n’a aucun avenir. Les systèmes de visioconférence, le partage de documents, les messageries instantanées, tout ça nous permet de travailler à distance les uns des autres. Alors, pourquoi se retrouver, pour certains chaque jour de 9h à 17h, dans les bureaux de l’entreprise ? Et oui, c’est pour l’intelligence collective.

Lire la suite

Imaginez. Une épidémie globale touche toute la surface de notre planète. Ceux qui sont touchés n’ont plus beaucoup de temps devant eux. Cette épidémie vole leur temps et leur énergie sans même que l’on ne s’en rende compte. Pas de signe extérieur. Vous vous demandez de quelle affreuse maladie je vous parle ? Il s’agit du SAA : Syndrome d’Acceptation Automatique.

Lire la suite

On vous le disait dans un précédent article (juste ici), presque la moitié des réunions sont considérées comme improductives  (Opinion Way, les écueils du travail collaboratif en entreprise). Alors si vous êtes atteint d’une forme de réunionite tropicale aiguë ou que vous voulez passer un message à vos collègues (en toute discrétion, bien sûr), pourquoi ne pas afficher notre infographie “Faut-il organiser une réunion” dans vos bureaux ou vos salles de collaboration ?

Lire la suite

Vous connaissez tous les statistiques : des réunions qui durent en moyenne 1h10 (Ifop, « Les réunions et leur impact sur l’engagement des collaborateurs »), 48% des réunions qui sont considérées non-productives et seulement ¼ des réunions qui aboutissent à une prise de décision (Opinion Way, les écueils du travail collaboratif en entreprise). La réunion est sans doute l’un des gouffres de productivité les plus importants de l’entreprise.

Lire la suite

Vous avez déjà lu et re-relu les biographies des grands chefs d’entreprise de ce monde ? Mark Zuckerberg, Steve Jobs et Richard Branson n’ont plus aucun secret pour vous ? On vous a trouvé une nouvelle source d’inspiration : Eric S. Yuan, le fondateur de Zoom.

Zoom ? C’est un système de communication unifiée qui combine messagerie instantanée, visioconférence et bien d’autres fonctionnalités. Zoom vient bousculer les grands mastodontes du marché (CISCO, Microsoft pour ne pas les citer) à grands coups de “qualité vidéo” et d'”interopérabilité”. Et nous sommes très fiers de travailler avec eux, d’autant plus qu’Eric S. Yuan, le fondateur de Zoom, est un exemple en termes d’innovation.

Lire la suite

Si « immobilier » rime encore pour vous avec « BTP », rassurez-vous. Nous n’avons pas de filiale de BTP et nous n’avons pas prévu d’en monter une !

“Un projet immobilier doit être créateur de valeur. Pas centre de coût”

Un projet immobilier induit de profondes réflexions qui vont au-delà des logiques d’emplacement, de capacité, de principes constructifs ou d’installations techniques. Avoir un projet immobilier, c’est avant tout vouloir créer une carapace sur un projet d’entreprise.

Lire la suite