Pourquoi les entreprises aiment le télétravail et comment adapter son bâtiment ?

“On est quand même vachement bien à bosser de chez soi.”
Cette petite phrase, à deux trois mots près, on l’entend de plus en plus. Et oui, le télétravail a le vent en poupe ! Avec une mobilité des technologies toujours plus grande et sécurisée, c’est une vrai tendance mondiale. Et c’est ce qu’on appelle un bon problème !
Un bon problème ? Oui ! Parce que le sujet ne manque pas d’arguments tant du côté manager que du côté salarié (même si évidemment, tout n’est pas toujours tout rose).

Découvrez dans cet article, où les frenchy en sont sur le sujet, pourquoi le télétravail plaît tant à vos managers, et comment adapter le nombre de postes de travail individuels dans votre entreprise. Et oui, c’est pas parce qu’on travaille le mardi dans le canap’ qu’on n’a plus besoin d’un bureau les autres jours de la semaine !

1. La France & le télétravail

Bon, on va être honnête avec vous… En France, on est un peu en retard question télétravail 🙂

Selon une étude menée par Morar Consulting pour Polycom, 33% des entreprises françaises ne propose pas du tout de télétravail. Les pays favorisant le plus le télétravail sont le Brésil, l’Inde et l’Australie. Nous n’arrivons qu’en 8ème position.

 

La France est à la traîne en ce qui concerne le télétravail

Polycom

Et si vous nous posez la question, on pense vraiment que le télétravail a un rôle à jouer dans l’avenir des entreprises. Mais attention ! Quand on parle d’avenir, on ne veut pas dire dans 10, 15 ou 30 ans. On parle de demain ! Et on vous explique pourquoi…

2. Pourquoi le télétravail plaît à vos managers ?

2.1. A la maison, vous êtes plus productif

Toutes les études le montrent ! On observe une augmentation de la productivité des employés en télétravail de plus de 20% ! Plusieurs raisons l’expliquent.

D’abord, le gain de temps dû à l’absence de trajet permet aux télétravailleurs de dormir plus longtemps et/ou de travailler plus d’heures que s’ils avaient été au bureau. Le télétravail entraîne également une réduction de l’absentéisme : vos employés travaillent plus !

Ensuite, le télétravail est surtout un moyen de gagner en tranquillité et en concentration. Aujourd’hui, de plus en plus de bureaux sont aménagés en espaces ouverts, en open-space. Et certaines tâches individuelles nécessitent beaucoup de concentration. Il semble donc logique de pouvoir effectuer ces tâches chez soi, sans aucun dérangement. Surtout si ces tâches s’effectuent seul !

2.2. Ça coûte moins cher

Alors déjà, entre nous, si vos employés sont plus productifs, vous faites des économies. Je ne vais pas vous l’expliquer mais si vos employés gagnent en efficacité, ils vous rapportent plus et donc augmentent vos bénéfices. Oui, je sais, je vous impressionne par ma perspicacité…

Tant d'intelligence dans une seule personne...

Mais il y a plus ! Si vos employés travaillent de chez eux, ils ne sont pas dans vos locaux à temps plein. S’ils ne sont pas dans vos locaux, ça veut dire que le taux d’occupation des postes de travail individuels diminue. On vous en parlait d’ailleurs dans un article sur les espaces de travail. 

On pourrait rajouter un laïus sur le flexoffice mais on va essayer d’aller à l’essentiel : ce constat implique deux problématiques dans votre bâtiment (encore une fois, ici, on parle de “bons problèmes” 😉 ) :
– comment optimiser le nombre de postes de travail individuels ?
– comment permettre à vos salariés de trouver une place en quelques secondes quand ils viennent dans vos locaux (et sans jouer à la chaise musicale s’il vous plaît).
Heureusement quelques sociétés talentueuses ont mis en place des solutions de gestion des postes de travail et on vous en parle en fin d’article !

2.3. Ça attire les nouveaux talents

Les talents… Ce mot est très à la mode dans le monde de l’entreprise et du recrutement. Eh bien, parlons-en de ces talents ! 72% des jeunes travailleurs apprécient de pouvoir travailler à l’endroit de leur choix selon l’enquête réalisée par Polycom.

Oui, parce qu’on n’arrête pas de dire « oh les jeunes de nos jours, ils ne savent pas travailler… ». Mais peut-être qu’il serait temps de s’intéresser à la manière de conjuguer le monde du travail avec les attentes de ces jeunes qui ne sont pas si terribles que ça. Croyez-moi, je sais de quoi je parle 😊 Et si vous voulez attirer les employés les plus talentueux, il va bien falloir faire la différence avec toutes les autres entreprises de votre secteur ! Pensez alors au télétravail, puisqu’il séduit tant de monde en France. 

Ah les jeunes de nos jours...

 

2.4. Ça fait rir’ les oiseaux, ça fait chanter les abeilles 

Ça chasse les nuages et fait briller le soleil… Ok je m’égare. Le télétravail rendrait heureux ! Bon d’accord, je ne vais pas vous parler des Happiness Officer et du bonheur au travail. 

Aujourd’hui, 96% des personnes concernées par le télétravail (en tant que télétravailleurs ou managers) considèrent que cela améliore le bien-être en entreprise. Alors, lancez-vous ! Vous êtes heureux, vos employés sont heureux… et même la planète vous fait un petit clin d’œil, well done ! Après tout, vous limitez les déplacements qui polluent beaucoup.

Bon boulot ! La planète vous remercie

3. Comment adapter votre bâtiment au télétravail ?

3.1. Apprendre à gérer efficacement vos postes de travail individuels

On vous le disait un peu plus haut, pas mal de fabricants n’ont pas attendus que vous soyez dans le pétrin pour trouver des solutions aux deux des problématiques bâtiment soulevées par le télétravail : 

– comment optimiser le nombre de postes de travail individuels ?
– comment permettre à vos salariés de trouver une place en quelques secondes quand ils viennent dans vos locaux ?

Ses solutions sont souvent basées sur un système de capteurs qui va détecter si un poste de travail est occupé ou non à un instant T.

Comme une vidéo vaut mieux qu’un long discours, on vous présente, entre autres, la solution Instant Flex développée par Sharing Cloud.

Instant Flex vous fournit les outils, du QR-Code aux capteurs de présence infra-rouges, ainsi que les métriques nécessaires pour mettre en oeuvre une organisation de l’espace de travail efficiente, dynamique et évolutive. La force de Sharing Cloud est aussi d’avoir une vision Bâtiment. Instant Flex s’intègre donc complètement aux autres solutions proposées par le fabricant.

On se tient évidemment à votre disposition si cette solution vous intéresse ou si vous avez une problématique bâtiment liée au Flex Office.

3.2. Assurer des communications entre vos salles de réunion et le domicile des télétravailleurs

“Si je fais une réunion de la maison, ce ne sera pas aussi qualitatif que dans la salle de réunion”.
Oulala grosse crainte du télétravailleur qui voit déjà son salaire baissé à vue de nez. Bon ok on exagère un peu, et même beaucoup. Mais la possibilité d’être à la maison comme au bureau, est un des freins du télétravail.

Il faut donc veiller à mettre des solutions de communication pour les travaux synchrones & asynchrones.

Par exemple, pour une entreprise qui utilise Office 365, on pense :
– pour les communications synchrones et asynchrones à Teams
– pour les communication synchrones collectives à Kickle ou tout autre Skype Room. Avec Kickle, vous pouvez faire des visioconférences, partager du contenu, annoter des documents… Plutôt pas mal non ?

Simplifiez la collaboration à distance avec Kickle !

 

To conclude : plus de productivité, des économies pour l’entreprise, des collaborateurs talentueux et heureux, et tout ça sans porter préjudice à la collaboration et l’intelligence collective de votre entreprise ? Le télétravail a encore de beaux jours devant lui.
Enfin, on espère que vous ne vivrez jamais cette situation (interview d’un journaliste sur la BBC)… Préparez-vous à beaucoup rire !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *